Les images

Le jardin

L’art du jardinage est en profond déclin dans les espaces privés, ce qui n’est heureusement pas le cas dans les espaces publics. Le banal gazon et le morne thuya ont succédé aux massifs de fleurs d’autrefois. Seuls quelques arbustes apportent -quelquefois- un peu de variété.

L’entretien se borne le plus souvent à des interventions motorisées et bruyantes: tondeuse, soufflette, taille-haie. La bêche, la binette, le râteau, le sécateur et même la brouette ont à peu près disparu.

La taille des arbustes est rarement judicieuse: elle est vite faite, c’est son seul mérite. Peu de plantes vivaces fleuries, pratiquement pas d’annuelles.

Le jardin et les serres que vous allez voir ont été créés et sont entretenus sans aide professionnelle externe. Les plantes et arbustes sont le plus souvent issus de semis ou de boutures réalisés ici même. C’est donc possible! Le principal moteur est l’intérêt qu’on y porte, qui entraîne le développement de la compétence, qui à son tour avive l’intérêt.

Suggestion: pourquoi pas un concours « jardin fleuri » dans le Parc?

Cliquer sur l’image choisie

Les serres

Depuis largement plus d’un demi-siècle la famille entretient de petites serres tempérées. Elles servent à préparer les plantes annuelles et potagères du jardin, mais en fait les fleurs et les feuillages exotiques y dominent. Certains sujets y ont déjà passé plus de 75 hivers, alors que sans abri quelques minutes de gel les auraient condamnés. La motivation de cette activité est de mieux observer et comprendre la vie de ces végétaux, ce qui leur est favorable ou défavorable, sur la durée. Peu de sujets spectaculaires, faute de place, bien que l’âge en ait rendu certains assez imposants, mais un intérêt constant pour des évènements que d’autres jugeraient futiles: une nouvelle pousse, une floraison qui s’annonce, une bouture qui « reprend », une greffe qui réussit … La légende des images contient souvent l’âge du spécimen ou du clone le plus ancien présent chez nous. Projet: établir une liste des espèces présentes (quelques centaines), avec des notes sur leurs particularités culturales.

Cliquer sur l’image

S-420

Hôtes et visiteurs

Oiseaux, insectes, batraciens apprécient la diversité des milieux qui existe dans ce modeste espace.

Cliquer sur l’image

H&V_390